Créer mon blog M'identifier

Manifestation contre le Zoo d'Amnéville (24 mai 2014)

Le 28 mai 2014, 13:01 dans Écologie 0

Samedi 24 mai quelques courageux se sont réunis pour protester contre les projets du Zoo d'Amnéville:

- Le Tiger World: "magnifique" spectale de tigres; 

- L'ouverture en 2019 d'un delphinarium: un aquarium à dauphins (ou plutôt, une baignoire, selon le point de vue).

Sous un superbe soleil, nous avons couru après les gens... et les voitures (pas un d'écrasé, incroyable non? ^^) pour distribuer nos flyers expliquant l'envers du décors du zoo et de ces projets. Quelques personnes grognonnes nous ont demandé "pourquoi oh rage, oh desespoir, vous êtes contre le zoo? C'est impensable! Les animaux sont mieux là que chassés dans la nature...". Ce qui laissait place à quelques petits débats intéressants, même si certaines personnes, et bien, on ne les changera pas ! 
Puis, il y a les grands convaincus, et là, ça fait chaud au coeur, encore plus chaud que le soleil de l'Est ! :) 

En prime, un petit article dans l'Est Républicain ! A voir pour l'impact, il y a du boulot encore! Surtout quand on sait l'enjeux financiers pour ces messieurs dames du zoo. On oublie le bien-être animal, on ne voit que son porte-monnaie. Donc oui, il nous reste des choses à faire ! 

De nouveaux projets en cours pour protester contre le zoo, surveillez vos agendas et rejoignez-nous !

 

Non au projet de delphinarium du parc zoologique d'Amnéville

Le 27 janvier 2014, 10:55 dans Écologie 0

"Mon rêve: voir des dauphins"

Quand j'étais petite, c'était mon rêve. Ce rêve, partagé par de nombreuses enfants, s'est malheureusement transformé en cauchemars pour ces animaux. J'ai même eu la "chance" d'aller les voir, quand j'étais plus jeune. Si j'avais su... Alors oui le spectacle m'a plu, j'ai même versé une larme. Mais quand on y regarde de plus près, on ne retrouve pas les animaux que l'on connaît, ces petits êtres heureux de nager dans le sillage des bateaux. Ici, il n'y a qu'un bassin, un tout petit bassin, que certains ont surement dans leur jardin tellement sa taille est dérisoire. Ils nagent tels des poissons rouges dans un minuscule bocal. Et il n'y avait pas que des dauphins. Requins, orques, phoques... Imaginez vous dans votre baignoire, vous aurez à peu près l'idée de ce qu'est un orque dans son bassin en parc aquatique.

QUEL BEAU SPECTACLE !!! ...

 

D'où viennent-ils?

Non, ce ne sont pas des rescapés!... Vous savez ces merveilleuses histoires de sauvetages d'animaux que nous relatent sans cesse les parcs animaliers. Certains disent vrai, certains non. On les arrache à leur famille, la plupart du temps massacrée, comme à Taiji où la chasse de milliers de dauphins servent à la fois à la vente de la viande et également à la vente aux parcs aquatiques. 

L'histoire d'un bébé orque arraché à sa mère et sa grands-mère pendant qu'ils nageaient paisiblement n'a toujours pas servi à réduire la connerie de l'Homme (avec un grand H, comme Honte). L'éléphant n'est pas le seul animal à avoir une grande mémoire. Ce petit orque placé dans son bassin ridicule n'a pas oublié ce que l'Homme lui avait fait subir. Un jour, il s'est attaqué à sa soigneuse en pleine représentation. Quelle issue? Ils l'ont simplement déplacé dans un autre parc aquatique... où il a recommencé et a donc été une fois de plus déplacé. L'être humain se veut le plus intelligent de toutes les espèces et pourtant il est souvent le plus imbécile. 

 

Une vie misérable et courte

Pas besoin de vous écrire un roman, les chiffres parlent d'eux-mêmes: un dauphin à l'état sauvage peut vivre 40 à 50 ans selon le sexe; en captivité, son espérance de vie décroit de plus de 20 ans. Au parc de San Antonio, sa durée de vie (survie dans ce cas de figure) atteint à peine les 4 ans!

Quant aux orques, si à l'état sauvage, leur espérance de vie atteint les 50 ans, à l'état sauvage, ils ne dépasseront pas les 10 ans.

Comment alors appeler ces spectacles si ce n'est une usine à fric se servant des rêves des enfants tout en exploitant des créatures innoncentes?

 

Ils ne sont pas les seuls

On s'indigne, certes, de la maltraitance de ces animaux et pourtant on ferme les yeux sur les 90% restants dans les élévages industrielles où règnent une souffrance constante. 

Mais il faut bien commencer quelque part, et le monde n'est malheureusement pas encore prêt à écouter un plaidoyer sur la souffrance d'un poulet. "Et alors? C'est qu'un poulet!" Tant que cette phrase sera dans les pensées de la majorité des gens, il y aura encore du boulot ! 

Sauvons les animaux des parcs aquatiques aujourd'hui, nous sauverons les poulets demain! Ou peut-être après demain.

 

Comment agir?

Tout d'abord, allez faire un tour sur les réseaux sociaux, plusieurs groupes s'organisent. Vous pouvez adresser une lettre au maire de la ville d'Amnéville (pas d'illusions, on sait où elles finiront, mais l'important est le nombre de lettre, le contenu pas sûre qu'elle y prête attention). Ensuite, pour les chanceux/ses qui habitent dans l'est, l'association VegLorraine organise une réunion d'informations à Frouard (environ 15 min de Nancy) le dimanche 9 février dans le but d'organiser prochainement une action visant à stopper les deux projets à venir. Pour plus de renseignements, envoyer un message à l'association pour connaître les détails de la réunion. Des co-voiturages sont mis en place. Pour ma part, 4 places disponibles! 

Lien de la page Facebook de l'association VegLorraine: https://www.facebook.com/pages/VegLorraine/261039997249943

Ma petite Caramelle

Le 20 juin 2013, 16:12 dans Écologie 1

Il est temps que je vous présente mon petit rayon de soleil !!! Déjà 11 ans que ma petite Caramelle embellit nos journées. 

(En bas à gauche ^^)

Recueillie à l'âge d'une semaine à peine, elle est arrivée chez nous pleine de puces, affamée et avait la gale. On a tout fait pour sauver cette petite boule de poils et on y est plutôt bien arrivé, puisqu'elle aura 11 ans en août prochain ! Les matins et les soirs c'était ma mère et moi qui lui donnions son biberon, et la journée quand j'étais à l'école et ma mère au travail, nous passions le relais à ma grand-mère, et ainsi de suite. Aujourd'hui, nous faisons toujours garde partagée entre les deux maisons et elle adore ça ! 

Elle nous surprend tous les jours comme un bébé qui fait ses premiers pas ^^ Cependant, elle a le "syndrôme de l'orphelin". Un chaton doit rester avec sa mère 3 mois. Notre Caramelle n'a surement jamais connu sa mère ni d'autres chats. Habituée uniquement à nous elle est tout sauf sociale avec les autres chats, chients, personnes. Même un chaton la fait grogner. Du coup, c'est pas demain la veille que nous accueillerons d'autres animaux (à mon grand désespoir), mais Caramelle était là avant, alors c'est son bien être qui passe avant ;) 

Elle n'ose jamais s'aventurer à venir sur nous, dommage [:'( ]. Mais elle est perdue quand elle n'est pas avec nous, et nous suit tout le temps.

Et avantage! Fan de coton tiges et pailles, elle ne nous coûte rien en jouets ^^ Je plaisante, je lui acheterais des jouets si elle jouait avec!!! 

Et vous, qui partagent vos vies ?

Voir la suite ≫